©Dries Luyten

Stefan De Beukelaer est administrateur délégué d'Accuro. Il jette son dévolu sur la SIR Care Property Invest, le brasseur AB InBev ou le fabricant des Pampers, Procter & Gamble.

Care Property Invest

Avec une capitalisation boursière de 362 millions d’euros, la société immobilière réglementée Care Property Invest (ex-Serviceflats Invest) évolue dans l’ombre d’Aedifica21 lightsWallWall options Wall imagesWall Lamp Best DYWHI2E9 , ce qui ne l’empêche pas de se montrer ambitieux. CPI est un pur acteur du secteur de l’immobilier de soins. Uniquement actif en Belgique, le groupe devrait élargir ses activités aux Pays-Bas au cours de l’année. La démographie représente aujourd’hui un thème d’investissement de plus en plus populaire, tant dans le secteur médical que celui des soins. Nous pensons que CPI pourrait consolider sa croissance au cours des prochaines années et améliorer son ratio d’efficacité ainsi que la charge de la dette. Le taux d’occupation ne peut être amélioré, vu qu’il se situe déjà à 100%.

D’Ieteren

Même si on a tendance à considérer D’Ieteren comme un holding, ses activités sont concentrées sur deux segments: la distribution des voitures de la marque VW, et Belron (Carglass). Récemment, D’Ieteren a acquis une marque du secteur lifestyle: Moleskin. L’entreprise a pour ambition de se diversifier grâce aux revenus de la vente (finalisée) de 40% de Belron aux États-Unis. Une expansion de Belron aux États-Unis ou dans des activités connexes sont des pistes évidentes en ce moment. Grâce aux synergies et à l’augmentation de ses parts de marché, nous nous attendons à une hausse de la marge bénéficiaire du groupe dans le secteur des vitrages automobiles.

Alba

Fondé en 1986, Corporacion Financiera Alba est un holding coté en Espagne. L’entreprise fait partie de March Group, détenu majoritairement (65%) par la famille espagnole March Delgao. Le portefeuille bien diversifié comprend à la fois des sociétés espagnoles cotées et non cotées, avec Acerinox comme principal investissement. Le holding Alba permet de profiter de la reprise économique espagnole avec une décote de 32% par rapport à la valeur intrinsèque des participations.

AB InBev

Ces derniers mois, le cours de l’action du géant brassicole s’est retrouvé sous forte pression. L’euphorie qui a suivi l’acquisition de SABMiller en 2016 s’est transformée en pessimisme exagéré. Les derniers chiffres n’étaient guère brillants suite à la baisse des volumes aux États-Unis et à la dévaluation de plusieurs devises de pays émergents. Nous pensons que la pression sur les résultats est passagère et nous considérons AB InBev comme une action "wide moat" (rempart concurrentiel étendu) capable de maintenir une excellente rentabilité à long terme. Suite à la correction des dernières semaines, la valorisation a reculé (ratio cours/bénéfice de 16,5 et rendement du dividende de 4,7%). C’est donc un excellent moment pour acheter.

Procter & Gamble

P&G , qui fabrique entre autres les produits des marques Pampers, Gilette et Dreft, sort d’une phase de rationalisation. Le nombre de marques a été réduit et l’entreprise s’est attaquée aux coûts, qu’elle compte diminuer drastiquement. Une partie des économies réalisées sera utilisée pour investir dans les 65 marques phares. Au cours des années à venir, P&G devrait pouvoir afficher une hausse – quoique modeste – de son chiffre d’affaires. Grâce aux réductions de coûts, les marges pourraient être nettement améliorées. Les perspectives encourageantes d’une hausse des bénéfices par action ne sont pas encore intégrées dans le cours. L’action est relativement bon marché avec un ratio cours/bénéfice de 18,9 et un rendement du dividende de 3,3%.

21 lightsWallWall options Wall imagesWall Lamp Best DYWHI2E9

Lire également

Publicité
21 lightsWallWall options Wall imagesWall Lamp Best DYWHI2E9
21 lightsWallWall options Wall imagesWall Lamp Best DYWHI2E9
Publicité
Publicité
21 lightsWallWall options Wall imagesWall Lamp Best DYWHI2E9